Pépites stellaires



   D'abord, il ne s'agit pas de croire ou de ne pas croire que tu es un être illuminé, mon jeune ami, parce que c'est un fait. Il s'agit plutôt de l'expérimenter par toi-même pour obtenir la preuve que je dis vrai. Comme tu le sais, ton corps est composé de milliards de photons qui vibrent et se transforment constamment. Toi, moi et toutes les personnes que tu aimes... et que tu n'aimes pas !

   Tu ressens des émotions quand tu ne perçois qu'une moitié de la réalité. Cette vision partielle te donne un accès partiel à l'amour. Tu sais aussi que l'amour a deux côtés. En t'ouvrant au côté lumineux et au côté obscur de l'amour, tu équilibres tes perceptions. Dès que tes perceptions sont équilibrées, tu pénètres dans un univers qui se trouve en dehors de l'espace et du temps, de la masse et de la charge. Tu deviens lié directement à l'amour.

   L'infini et l'éternel se situent en plein milieu, dans cette dimension qui englobe toutes les polarités, toutes les dualités, tous les opposés. Ne t'inquiète pas ; tu peux y accéder sans avoir à quitter ton corps. Certains appellent ce phénomène de la magie. Le maître appelle cela de l'amour.

   Le maître a la capacité de voir ceux qui l'ont quitté pour l'autre côté du voile. Comme tu le sais, les photons sont des particules de lumière infiniment petites qui contiennent une énorme quantité d'informations. Ces particules changent constamment d'état, oscillant d'onde à particule à une vitesse tellement rapide que c'est impossible pour tes sens limités d'en percevoir le mouvement.

   Cette expérience est à ta portée. Elle demande cependant du temps, de l'énergie et de l'amour de ta part. Lorsque tu vois le monde avec les yeux du cœur, tu échappes à l'emprise de tes sens physiques. Tu sors de la dimension de l'espace et du temps, de la charge et de la masse. Tu te relies à ton cœur conscient et tu as accès à l'infini et à l'éternel. C'est alors que tu peux communiquer avec les personnes qui sont retournées à la lumière, tout simplement parce que nous sommes tous lumière.

   Le temps n'existe plus. Tu pénètres dans une dimension qui les contient toutes. Tu sens la présence de la personne que tu voulais joindre. Aucun doute. C'est bien elle. Tellement présente que rien ni personne dans tout l'Univers ne pourrait te persuader du contraire. Toutes les questions trouvent leurs réponses.

   Comme un immense raz-de-marée, l'amour que tu ressens pour cette personne déferle sur tes souvenirs, bons ou mauvais, et les efface tous. Telle la plus ardente de toutes les flammes, l'amour vous fusionne. Cette personne fait désormais partie de toi. Tu fais désormais partie de cette personne. Vous êtes un. Et tout ce qui subsiste de ce moment d'illumination, c'est l'amour. Rien d'autre.

   Alors, la grâce t'envahit. Tu crois sans toucher, tu comprends sans parler, tu sais sans penser. Comme une goutte d'eau splendide, tu baignes momentanément dans l'océan infini et éternel de l'amour universel. Tu sais pour toujours et à jamais que tu fais partie du Tout.

   En fait, tu ne fais pas partie du Tout, tu es fondu dans le Tout. Tout est lumière. Tout est Tout. Il n'y a pas d'espace, pas de vide. Il n'y a pas de début, pas de fin, pas d'avant, pas d'après, pas de toi, pas de moi. Il n'y a que le Tout, l'infini, la lumière, l'amour.


source : Manuel du Maître, par Dominique Allaire


 
 

   
Page 1     Le Voyage Astral    André A. Bernier  

Page 2     
Et vous, ça vous dirait de vous projeter dans l'astral ?   André A. Bernier 

Page 3     Les corps subtils    Éveil et Spiritualité

Page 4     Notre éternel chemin ascendant    André A. Bernier

Page 5     L'être humain est une goutte d'eau dans l'océan divin    Risir


Page 6     Hypothèse sur l'âme des êtres et des choses    André A. Bernier
    
Page 7     Pépites stellaires    Dominique Allaire

Page 8     Message à Julie qui vient de quitter ce monde    André A. Bernier


Page 9     Plusieurs âmes et plusieurs corps   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 10   L'homme et ses corps    Annie Besant


Page 11   Un voyage astral dans ma transmission de Ford    André A. Bernier

Page 12   Quand un homme meurs    Omraam Mikhaël Aïvanhov


 
 
 


 
Et surtout, n'oubliez pas...


La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie

 

 
 7 

 



Créer un site
Créer un site