Quand un homme meurt



   Quand un homme meurt, son âme se sépare du corps physique ; mais pendant qu'il est vivant l'âme aussi peut quitter le corps à tout moment pour voyager dans l'espace, s'instruire, ou même visiter des amis qui vivent très loin dans d'autres lieux, afin de les aider, de les consoler, de leur faire des révélations. Très peu de personnes toutefois sont capables de se dédoubler. Même la nuit, quand elles dorment, leur âme reste là à tourner autour de leur corps physique sans rien apprendre ni faire aucun travail ; alors, à plus forte raison sont-elles incapables de quitter consciemment leur corps pendant le jour pour voyager dans l'espace et revenir ensuite reprendre leur activité quotidienne.

   Vous direz que vous désirez vite apprendre comment il faut faire pour se dédoubler. Eh bien, non, ne soyez pas si pressés
 ; si vous n'êtes pas suffisamment préparés, de grands cancers psychiques (obsession, possession, folie) vous guettent et même des dangers mortels. Si vous ne commencez pas par vous purifier, afin de devenir maîtres de vous-mêmes, de vos pensées, de vos sentiments, de vos inclinations, ce sera très dangereux de quitter votre corps et de le laisser sans protection, à la merci de n'importe quelle entité : il peut se produire alors des phénomènes déplorables. Ceux qui sont pressés d'aller feuilleter des livres occultes sur ce sujet, libre à eux, mais je les préviens qu'ils courent de grands risques.

   Si on se prépare pendant des années en veillant surtout sur la pureté
 : pureté de la nourriture, des pensées, des sentiments, et en pratiquant de nombreux exercices pour se dominer, se maîtriser, alors un jour l'âme pourra comme elle le voudra, sans aucun danger, se détacher du corps physique. C'est ainsi que les véritables Initiés voyagent dans l'espace : Là, ils voient et apprennent beaucoup de choses dont ils conservent le souvenir quand ils ont réintégré leur corps physique, et c'est cela aussi qui est très important. Dans certaines circonstances particulières, il peut arriver à des personnes de se dédoubler involontairement — cela se manifeste par exemple par un endormissement soudain au milieu de la journée — mais quand elles reviennent à elles, elles ne se souviennent pas de ce qu'elles ont vu, entendu ou fait, et c'est dommage. La question, c'est donc de pouvoir se dédoubler consciemment, mais il ne faut pas se presser, il faut d'abord je le répète, penser à se purifier.

   On ne peut pas vraiment se dédoubler si on n'a pas appris à se détacher... jusqu'au détachement ultime
 : la mort. Combien de gens qui n'ont jamais appris le détachement n'arrivent pas, même au moment de la mort, à se dégager de leur corps physique ! Les liens sont là, puissants, qui les retiennent. Vivants, ils ne pensaient qu'aux affaires matérielles, à l'argent, aux plaisirs, alors comment peuvent-ils accepter d'abandonner tout cela ? Ils rôdent donc longtemps autour de leur corps, autour des lieux où ils ont vécu, des êtres qu'ils ont connus, et ils souffrent terriblement jusqu'à ce que des serviteurs de Dieu viennent les aider à se libérer. D'autres, au contraire, quittent instantanément leur corps physique comme on enlève un vêtement, tranquillement, dans une joie merveilleuse. Voilà pourquoi les Écoles initiatiques ont toujours enseigné aux disciples comment se détacher.

   «
 Alors, direz-vous, pour se détacher il faut quitter le monde, ne plus fréquenter les humains ? » Non.  Certains ascètes ou ermites, comprenant ainsi le détachement, se sont enfermés dans un trou, une grotte dans la montagne... Ils pensaient s'être bien détachés, mais leur détachement n'était qu'extérieur. Dans la solitude la plus totale, ils étaient tout à coup harcelés par toutes sortes de désirs et de convoitises. Grâce à leur solitude, le Diable était bien tranquille pour leur rendre visite ! La littérature est pleine d'histoires racontant les tentations des saints, des ermites... Non, il ne s'agit pas de tout abandonner, mais de comprendre que le vrai détachement est intérieur et que seule la pureté peut nous y conduire.


Omraam Mikhaël Aïvanhov (Sèvres, le 13 avril 1969)



 

    
Page 1     Le Voyage Astral    André A. Bernier  

Page 2     
Et vous, ça vous dirait de vous projeter dans l'astral ?   André A. Bernier 

Page 3     Les corps subtils    Éveil et Spiritualité

Page 4     Notre éternel chemin ascendant    André A. Bernier

Page 5     L'être humain est une goutte d'eau dans l'océan divin    Risir


Page 6     Hypothèse sur l'âme des êtres et des choses    André A. Bernier
    
Page 7     Pépites stellaires    Dominique Allaire

Page 8     Message à Julie qui vient de quitter ce monde    André A. Bernier


Page 9     Plusieurs âmes et plusieurs corps   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 10   L'homme et ses corps    Annie Besant


Page 11   Un voyage astral dans ma transmission de Ford    André A. Bernier

Page 12   Quand un homme meurs    Omraam Mikhaël Aïvanhov


 
 
 


 
Et surtout, n'oubliez pas...


La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie

 

 
 12 
 



Créer un site
Créer un site