Selon Rudolf Steiner



   Avant la naissance physique, l'être humain en gestation est entouré de toutes parts par un corps physique étranger. Il n'entre pas de façon autonome en contact avec le monde matériel extérieur. Le corps physique de la mère constitue son environnement. Lui seul peut agir sur l'enfant en gestation. La naissance physique consiste précisément en ce fait que l'enveloppe maternelle rejette l'enfant, et que par là le monde physique environnant peut agir directement sur lui. Ses sens s'ouvrent au monde extérieur, dont l'action remplace à présent celle qu'exerçait auparavant l'enveloppe maternelle.

   Le corps physique est né à ce moment-là, mais non pas encore le corps éthérique ou corps de vie. De même que l'homme, jusqu'à l'instant de sa naissance, est enclos dans l'enveloppe physique maternelle, de même, jusqu'à l'époque de la deuxième dentition, c'est-à-dire jusque vers la septième année, il est enclos dans une enveloppe éthérique et dans une enveloppe astrale. C'est seulement pendant le changement de dentition que l'enveloppe éthérique libère le corps éthérique. Une enveloppe astrale subsiste jusqu'à l'entrée dans la puberté. À ce moment, le corps astral ou corps de sensibilité se libère dans toutes les directions, comme l'ont fait le corps physique lors de la naissance physique et le corps éthérique lors du changement de dentition.

   Ainsi la science spirituelle doit-elle faire état de « trois naissances ». Jusqu'au changement de dentition, les impressions qui devraient accéder au corps éthérique ne peuvent pas davantage l'atteindre que la lumière et l'air ne peuvent atteindre le corps physique aussi longtemps qu'il repose dans le sein de la mère.

   Avant le changement de dentition, ce n'est pas un corps de vie autonome qui exerce son action sur l'être humain. De même que dans le corps de la mère le corps physique reçoit des forces qui ne sont pas les siennes, et qu'à l'intérieur de l'enveloppe protectrice il développe progressivement ses propres forces, de même en est-il des forces de croissance jusqu'au changement de dentition. Le corps éthérique élabore d'abord ses propres forces en association avec des forces étrangères, héritées. Mais durant le temps où le corps éthérique se libère, le corps physique est déjà autonome. Le corps éthérique en train de se libérer élabore ce qu'il a à donner au corps physique. Et le point final de ce travail se place au moment où l'enfant substitue ses propres dents à celles qu'il a héritées. Elles constituent le matériau le plus dense du corps physique et n'apparaissent par conséquent qu'en dernier dans cette période.

   À partir de ce moment, c'est le corps éthérique individuel qui seul pourvoit à la croissance. Seulement ce corps éthérique est encore à ce moment-là sous l'influence d'un corps astral enclos dans une enveloppe protectrice. À l'instant où le corps astral à son tour se libère, le corps éthérique achève une nouvelle période. La puberté est le signe de cet achèvement. Les organes génitaux deviennent indépendants, car désormais le corps astral émancipé n'agit plus vers l'intérieur ; ses enveloppes rejetées, il entre directement en contact avec le monde extérieur.

   De même que l'on ne peut pas faire agir sur l'enfant, lorsqu'il est encore dans le sein de sa mère, les influences du monde extérieur, les influences d'ordre physique, de même on ne devrait pas laisser agir sur le corps éthérique, avant le changement de dentition, les forces qui sont pour lui comparables aux impressions de l'environnement physique pour le corps physique. Et on ne devrait pas laisser agir sur le corps astral les influences correspondantes avant le moment de la puberté.

   Ce ne sont pas des formules générales telles que « développement harmonieux de toutes forces et dispositions de l'être humain », et autres formules du même genre, qui peuvent fournir les bases d'un authentique art de l'éducation ; cet art ne peut s'édifier que sur une véritable connaissance de l'entité humaine. Cela ne signifie pas que les formules citées soient inexactes, mais seulement qu'elles sont aussi peu utilisables que si par exemple on déclarait en présence d'une machine qu'il faut faire fonctionner harmonieusement les rouages. Pour manier la machine, il faut l'aborder muni non pas de formules générales, mais d'une véritable connaissance de tous ses éléments. De même, ce qui importe dans l'art de l'éducation, c'est la connaissance de tous les éléments de la nature humaine et du développement de chacun d'eux en particulier...

   Il faut savoir sur quelle partie de l'entité humaine il est opportun d'agir à un âge donné, et par quels moyens cette action s'exerce conformément à la nature des choses. Il est hors de doute qu'un art de l'éducation véritablement fondé sur la réalité ne pourra que lentement se frayer sa voie. Cela tient aux conceptions de notre époque ; longtemps encore elle considérera les faits du monde spirituel comme les produits d'une folle imagination, tandis que des formules générales, totalement étrangères à la réalité, lui sembleront le fruit d'une pensée réaliste.


source : L'éducation de l'enfant à la lumière de la science spirituelle, par Rudolf Steiner


 
 

    
Page 1     Le Voyage Astral    André A. Bernier  

Page 2     
Et vous, ça vous dirait de vous projeter dans l'astral ?   André A. Bernier 

Page 3     Les corps subtils    Éveil et Spiritualité

Page 4     Notre éternel chemin ascendant    André A. Bernier

Page 5     L'être humain est une goutte d'eau dans l'océan divin    Risir


Page 6     Hypothèse sur l'âme des êtres et des choses    André A. Bernier
    
Page 7     Pépites stellaires    Dominique Allaire

Page 8     Message à Julie qui vient de quitter ce monde    André A. Bernier


Page 9     Plusieurs âmes et plusieurs corps   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 10   L'homme et ses corps    Annie Besant


Page 11   Un voyage astral dans ma transmission de Ford    André A. Bernier

Page 12   Quand un homme meurs    Omraam Mikhaël Aïvanhov


 
 
 


 
Et surtout, n'oubliez pas...


La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie

 

 
 15 
 



Créer un site
Créer un site